Reconstruction par transfert graisseux

RECONSTRUCTION MAMMAIRE PAR LIPOSTRUCTURE

La technique de lipostructrure mammaire (aussi appelé lipomodelage) permet la réinjection de cellules graisseuses dans le sein à reconstruire. La graisse est prélevée au niveau de zones où elle peut être en excès (exemple : culotte de cheval, abdomen, hanches…). Les cellules graisseuses prélevées sont isolées et réinjecter dans le sein à reconstruire.

L’augmentation du volume du sein est progressive et naturelle. Il faut de manière générale 3 à 5 temps de lipomodelage pour obtenir un résultat satisfaisant et similaire au volume du sein controlatéral. Chaque temps opératoire est espacé d’environ 2 à 3 mois et est réalisé dans la plupart des cas en ambulatoire.

Chaque intervention dure en moyenne 1 heure et se fait sous anesthésie générale.

Cette technique est très performante et donne de très bons résultats avec une reconstruction autologue sans prélèvement de muscles ou mise en place de prothèses. Néanmoins, il faut accepter un calendrier de reconstruction avec plusieurs temps opératoires et qui s’étale sur 12 à 18 mois.

Enfin, ces techniques de reconstruction par graisse autologue seule ne peuvent être utilisées chez toutes les patientes. Cela dépend à la fois de la morphologie de la patiente (il faut des sites donneurs) et de la qualité du site receveur.

 

Transfert graisseux pour reconstruction mammaire après mastectomie totale

Transfert graisseux pour la correction des séquelles du traitement conservateur du cancer du sein

Evaluation de la sécurité et des conditions de réalisation de l’autogreffe